Je n’ai pas le temps de cuisiner

Souvent, on n’a pas le temps, ou pas envie de cuisiner au quotidien. On mange au restaurant ou à la cantine le midi, et le soir quand on rentre on n’a pas forcément envie de se mettre aux fourneaux. Alors on opte pour un plat tout prêt, qui passe du réfrigérateur/congélateur au four/micro-onde.

Malheureusement ces plats sont le plus souvent trop riches en graisses et/ou en sucres, et si on y a recours trop régulièrement, cela participe au déséquilibre alimentaire et à la prise de poids.

Heureusement, il existe des astuces pour vous permettre de manger sainement sans passer une heure chaque soir en cuisine.

1 – S’organiser

jeff-sheldon-264920.jpg

C’est la base lorsque l’on a une vie bien remplie et des journées chargées.
Si vous n’êtes pas trop réfractaire à l’idée de cuisiner de temps en temps, vous pouvez essayer de trouver deux moments dans la semaine pour préparer vos repas à l’avance. Cela peut être un moment dans le week-end et le mercredi, par exemple.
Si vous ne pouvez pas dégager de temps en milieu de semaine, il est également possible de prendre plus de temps sur le week-end et préparer d’un coup tous vos dîners de la semaine, et congeler.

Peut-être que vous apportez votre déjeuner sur votre lieu de travail. Dans ce cas, vous pouvez prévoir des quantités plus importantes et réserver des parts pour vos repas du midi en semaine.

2 – Essayer 

katie-smith-104748

Vous ne savez pas cuisiner? Dans ce cas, je ne peux rien pour vous.
Je plaisante ! Si vous êtes capable de faire cuire des pâtes ou du riz, et d’ajouter des légumes nature surgelés, et des protéines (viande, poisson, protéines végétales), vous êtes sauvés!

Souvenez-vous qu’une assiette équilibrée est composée d’une moitié de légumes, un quart de céréales et un quart de protéines animales ou végétales. C’est un bon indicateur pour vous permettre de ne pas abuser des féculents et/ou protéines, au détriments des légumes.

Les légumes, crus ou cuits, sont vos amis. Aussi, il est important de leur faire une place d’honneur dans votre assiette.
Il existe plein de façons de les accommoder : en salade, en soupe, à la poêle, au four, à la vapeur, à l’eau…
Si vous choisissez des légumes frais, privilégiez les légumes de saison (et idéalement locaux et bio si votre budget vous le permet). Ils seront plus riches en nutriments et plus intéressants pour votre santé.
Voici un exemple de calendrier :

calendrier-des-saisons.jpg

N’hésitez pas à jouer avec les herbes aromatiques et les épices. A partir d’une même base, en changeant seulement les assaisonnements, vous pouvez vous retrouver avec des plats gustativement très différents.

Je vous donne un petit exemple tout simple: des carottes râpées en entrée.
Vous pouvez choisir de faire une vinaigrette (en variant les huiles et les vinaigres, les saveurs changent).
Vous pouvez choisir d’assaisonner avec un filet de jus de citron ou d’orange.
Parsemer de persil ou de coriandre, de graines de sésame, d’un trait de sauce de soja, etc… Laissez parler votre imagination, soyez créatif(ve) !

3 – Commencez par des choses simples et rapides

En général, quand on débute une activité, on apprécie d’avoir des résultats rapides.
C’est bien sûr valable en cuisine.
Choisissez des recettes rapides, avec environ 15 minutes de préparation. Si vous avez plus de temps, et de motivation, vous pouvez tout à fait choisir des plats qui demandent plus de préparation.

eaters-collective-132773.jpg
Quand je prépare un repas rapide, je commence toujours par prendre une casserole et faire bouillir de l’eau. Elle servira à faire cuire les féculents ou céréales choisis.
Pendant que l’eau chauffe, je lave et coupe les légumes. Si vous utilisez des légumes surgelés, c’est encore plus rapide.
Quand l’eau arrive à ébullition, je verse le féculent, et je fais cuire les légumes à la poêle dans un filet d’huile (d’olive, la plupart du temps), ou à la vapeur.
Lorsque la fin de cuisson est proche (une dizaine de minutes en moyenne), je m’occupe des protéines, animales ou végétales. La cuisson est également rapide si c’est à la poêle (aiguillettes de poulet, filets de poisson, oeufs en omelette, tofu coupé en cubes….).
J’ajoute des herbes et épices selon mes envies, et en moins de 30 minutes au total, j’obtiens un plat complet et équilibré.

Quelques idées 

  • Riz + brocolis / épinards + oeufs
  • Spaghetti + champignons avec ail et persil + tofu
  • Quinoa + courgettes / poivrons + blancs de poulet
  • Semoule + carottes au cumin + poisson
  • Salade verte + tomate / concombre + croûtons + dés de fromage

Je vous reparlerai de cuisine saine, simple et rapide prochainement.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter !

 

Images :  unsplash

Une réflexion sur “Je n’ai pas le temps de cuisiner

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s