Livres

Voici une liste (non exhaustive) de livres qui peuvent être des pistes de réflexion, et éventuellement vous aider: 

Être enfin soi-même. Ne plus se soucier de l’effet que l’on fait. Agir sans craindre ni l’échec ni le jugement. Ne plus trembler à l’idée du rejet. Et trouver tranquillement sa place au milieu des autres. Ce livre va vous aider à avancer sur le chemin de l’estime de soi. À la construire, la réparer, la protéger. Il va vous aider à vous accepter et à vous aimer, même imparfaits. Non pour vous résigner, mais pour mieux évoluer. Imparfaits, mais libres et heureux…


 

Lorsque l’on ne s’estime pas, on est rarement heureux. On doute de soi, on ne fait pas toujours les bons choix, on se sent vulnérable dans l’adversité. Pour autant, rien n’est irrémédiable. Ce livre vous permet d’établir votre bilan personnel. Il vous offre toutes les clés pour comprendre comment l’estime de soi se construit dès l’enfance, se développe à l’adolescence, puis influence de manière déterminante votre vie sentimentale, conjugale, professionnelle. Il propose enfin des solutions concrètes pour vous aider à vivre en meilleure harmonie avec vous-même… et avec les autres. Christophe André et François Lelord sont psychiatres, psychothérapeutes et consultants en entreprise.


 

Pourquoi les mécanismes de nos peurs se dérèglent parfois ? Pourquoi notre cerveau émotionnel prend alors le pouvoir ?
Au travers de récits étonnants, parfois bouleversants, l’un des meilleurs spécialistes français des peurs et phobies nous entraîne avec lui dans ses séances de thérapie. A partir de son expérience de médecin et de psychothérapeute, il nous explique comment guérir durablement de nos peurs.  » Un regard averti sur les ombres de notre vie intérieure.  » Psychologies.  » Une véritable révolution copernicienne dans la compréhension des phobies, angoisses et autres paniques.  » Le Figaro littéraire.


 

« De tous mes livres de philosophie et de spiritualité, celui-ci est certainement le plus accessible, mais sans doute aussi le plus utile. Car ce n est pas un savoir théorique que je cherche à transmettre, mais une connaissance pratique, la plus essentielle qui soit : comment mener une vie bonne, heureuse, en harmonie avec soi-même et avec les autres. Ce que je dis ici avec des mots simples et des exemples concrets, comme au cours d une conversation avec un ami, est le fruit de trente années de recherches et d expériences.
Mon témoignage personnel importerait peu s il n était éclairé par la pensée des philosophes et des sages de l humanité qui ont marqué ma vie : le Bouddha, Confucius, Socrate, Aristote, Épicure, Épictète, Jésus, Montaigne, Spinoza, Schopenhauer, Lévinas parmi d autres.
Exister est un fait, vivre est un art. Tout le chemin de la vie, c est passer de l ignorance à la connaissance, de la peur à l amour. » Frédéric Lenoir


 

Plus intense et plus profonde que le plaisir, plus concrète que le bonheur, la joie est la manifestation de notre puissance vitale. La joie ne se décrète pas, mais peut-on l’apprivoiser ? La provoquer ? La cultiver ?
J’aimerais proposer ici une voie d’accomplissement de soi fondée sur la puissance de la joie. Une voie de libération et d’amour, aux antipodes du bonheur factice proposé par notre culture narcissique et consumériste, mais différente aussi des sagesses qui visent à l’ataraxie, c’est-à-dire à l’absence de souffrance et de trouble.
Sur les pas de Tchouangtseu, de Jésus, de Spinoza et de Nietzsche, une sagesse fondée sur la puissance du désir et sur un consentement à la vie, à toute la vie…
… Pour trouver ou retrouver la joie parfaite, qui n’est autre que la joie de vivre.
F. L.


 

Lise BOURBEAU, auteur de nombreux best-sellers traduits dans le monde entier, est la fondatrice des éditions E.T.C. – Ecoute Ton Corps –, devenues la plus grande école du développement personnel au Québec. Le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice : cinq blessures fondamentales à l’origine de nos maux qu’ils soient physiques, émotionnels ou mentaux. Lise Bourbeau, grâce à une description très détaillée de ces blessures, nous mène vers la voie de la guérison.
Car de la compréhension de ces mécanismes dépend le véritable épanouissement, celui qui nous conduit à être enfin nous-même. Un guide simple et pratique pour transformer tous nos petits problèmes quotidiens en tremplin pour grandir.


 

Imaginez un tout jeune enfant assis pleurant dans la rue. Sans hésiter, vous vous arrêteriez pour lui demander : «Qu’as-tu donc, petit ?», «Tu es perdu ?», «Où habites-tu ?». Si l’enfant est très jeune, vous prendrez l’initiative : «Allez, viens avec moi, nous allons retrouver tes parents». C’est certain, vous ne le laisserez pas seul dans la rue sans aide, et l’enfant comprendra qu’il est digne d’être aimé et écouté. Cela se passe aussi simplement entre l’adulte et l’enfant intérieur.

Apprendre à aimer son enfant intérieur, à l’écouter, c’est laisser s’exprimer son être spontané, sa sensibilité profonde. À l’inverse, le négliger mène aux sentiments de dévalorisation de soi, d’impuissance, et à des comportements dépendants.

Cette ouverture rejaillit de façon bénéfique sur tous les aspects de notre vie, de nos relations, particulièrement en couple :

– Se connaissant mieux, on se fera mieux connaître de l’autre ;
– Reconnaissant l’existence de son propre enfant intérieur, on reconnaîtra naturellement celui qui vit en chacun.

Un livre incontournable pour apprendre à aimer son enfant intérieur, à l’écouter, c’est laisser s’exprimer son être spontané, sa sensibilité profonde.


 

La dépendance affective empêche encore trop de personnes de mener une existence épanouie : elle emprisonne dans des relations malsaines voire dangereuses. Elle se manifeste presque toujours sous la forme d’addictions : alcool, tabac, drogues, médicaments, nourriture, soumission à l’opinion des autres… Tous ces éléments sont destinés à combler un manque d’amour présent depuis l’enfance. Sylvie Tenenbaum explique comment se libérer de la dépendance affective et des addictions : elle montre au lecteur qu’il peut apprendre à s’aimer et à quitter les liens destructeurs qu’il entretient avec d’autres personnes ou certaines substances, pour construire de véritables liens fondés sur la bienveillance.


 


Dans ce livre, Don Miguel révèle la source des croyances limitatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles. Il montre en des termes très simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif – le « rêve de la planète », basé sur la peur – afin de retrouver la dimension d’amour inconditionnel qui est à notre origine et constitue le fondement des enseignements toltèques que Castenada fut le premier à faire découvrir au grand public. Don Miguel révèle ici 4 clés simples pour transformer sa vie et ses relations, tirées de la sagesse toltèque. Leur application au quotidien permet de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d’amour.
Les quatre accords toltèques : 1 – Que ta parole soit impeccable ; 2 – Ne réagis à rien de façon personnelle ; 3 – Ne fais aucune supposition ; 4 – Fais toujours de ton mieux.


 

Cet ouvrage nous aide à appréhender un des plus grands paradoxes de notre époque : comment trouver un équilibre entre les besoins d’autrui et les nôtres, comment savoir donner, tout autant que recevoir ? Doit-on se sacrifier pour les autres ou penser à soi ? Être généreux ou fixer des limites ? Poursuivre une relation ou y mettre un terme ? Non seulement ces tensions font naturellement partie de la vie, mais elles sont l’essence même de la vie. Tandis que la société moderne est peu apte à nous aider à trouver un équilibre, les sages d’Orient et d’Occident sont experts en la matière, et ce livre explore leurs conseils à la fois concrets et surprenants. Alliant la sagesse des grandes traditions du monde, des témoignages de la vie réelle et de précieux outils, il nous permet de découvrir les mythes les plus puissants qui entourent la notion de don – des semi-vérités qui nous empêchent de vivre une vie remplie de possibilités et de passion. Nous rendre hommage, nous dit l’auteur, ne consiste pas à nous chouchouter. Cela ne veut pas dire non plus que nous devons tourner le dos à ceux qui ont besoin de nous. Les notions liées à l’acte de donner et de recevoir sont bien plus profondes, selon Patricia Spadaro. Lorsque vous vous rendez hommage, vous respectez, appréciez et donnez naissance au meilleur de vous-même, de sorte que vous pouvez donner de façon créative et abondante et ainsi rendre hommages aux autres. Vous êtes appelé à maîtriser la danse délicate qui consiste à donner et à recevoir dans tous les domaines de votre vie. Et ce magnifique ouvrage vous donne les moyens d’y parvenir. Il vous donne la liberté de célébrer vos propres qualités et donc à mesure que vous apprendrez à fixer des limites, être honnête envers les relations qui ne sont pas saines, donner avec le cœur plutôt qu’avec le tête, faire appel à vos sentiments pour rester fidèle à vous-même, rendre hommage à la fin d’un cycle et trouver votre propre voix. Et, ce qui est tout aussi important, ce livre vous apprendra, un à un, les pas qui vous permettront de garder l’équilibre. Car lorsque vous aurez appris chaque pas, vous pourrez entrer dans la danse, et laisser la magie opérer.


 

 « Chaque femme porte en elle une force naturelle riche de dons créateurs, de bons instincts et d’un savoir immémorial. Chaque femme a en elle la Femme Sauvage. Mais la Femme Sauvage, comme la nature sauvage, comme l’animal sauvage, est victime de la civilisation. La société, la culture la traquent, la capturent, la musellent, afin qu’elle entre dans le moule réducteur des rôles qui lui sont assignés et ne puisse entendre la voix généreuse issue de son âme profonde. Pourtant, si éloignées que nous soyons de la Femme Sauvage, notre nature instinctuelle, nous sentons sa présence. Nous la rencontrons dans nos rêves, dans notre psyché. Nous entendons son appel. C’est à nous d’y répondre, de retourner vers elle dont nous avons, au fond de nous-mêmes, tant envie et tant besoin. De par sa double tradition de psychanalyste et de conteuse, Clarissa Pinkola Estés nous aide à entreprendre la démarche grâce à cet ouvrage unique, parcouru par le souffle d’une immense générosité. A travers les  » fouilles psycho-archéologiques  » des ruines de l’inconscient féminin qu’elle effectue depuis plus de vingt ans, elle nous montre la route en faisant appel aux mythes universels et aux contes de toutes les cultures, de la Vierge Marie à Vénus, de Barbe-Bleue à la Petite Marchande d’allumettes. La femme qui récupère sa nature sauvage est comme les loups. Elle court, danse, hurle avec eux. Elle est débordante de vitalité, de créativité, bien dans son corps, vibrante d’âme, donneuse de vie. Il ne tient qu’à nous d’être cette femme-là. »